Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Colocasia esculenta "Black Magic"

IMGP0808.JPG

Un autre géant ! au feuillage bien noir en plein soleil.

C'est une plante de berge, qui adore les endroits humides et ensoleillés, certains la cultivent comme le nénuphar, les pieds sous l'eau, avec de bons résultats. 

Eau + Chaleur + plein soleil ! C'est son équation !

Cependant... elle a beaucoup d'inconvénients ! Ce cultivar est toujours malade, malgré une bonne croissance, les feuilles ne durent pas dans le temps, et s'abiment très vite. Il est sujet aux araignées rouges, acariens..., c'est une mine à ravageurs.

Il tolère moins le vent que d'autres de ses cousins... bref, bien qu'on le trouve aujourd'hui partout, je ne le conseille pas pour autant...d'un autre côté, des feuilles de cette couleur...arf ! Il faut choisir !

Pour sa culture, il lui faut beaucoup d'engrais azoté, forcément..., je préfère le cultiver dans un gros pot sans drainage, pour lui permettre d'être en permanence dans l'eau. 

En hiver il fait une belle plante d'intérieur si l'on veille bien à couper les feuilles abimées, et qu'on le place plein sud.


"Pink Chinese" vient d'entrer dans la collec en Mai 2011, avec une résistance au gel de -15°C, c'est le plus résistant du genre ! La couleur des feuilles est verte, avec des veines roses partant des tiges de même couleur.

 

Effectivement, il a très bien résité à l'extérieur par -17°C pendant l'hiver 2012, la souche repart fin Mai sans souci. C'est un champion ! Il ne sera pas aussi gros que l'année d'avant, mais semble faire des rejets de plus en plus loin de la souche principale... C'est un colonisateur !


IMGP1530.JPG

 

Colocasia esculenta var. antiquorum 'Black Beauty'      

IMGP1577-copie-1.JPG

Un magnifique cultivar créé en 2006, plus résistant que le 'black Magic", et attribué comme résistant jusqu'en zone 7 ! (-18 à -12°C). A voir donc... Elle vienne au départ de la souche de colocasia 'illustris', et prend le même développement.

Ses feuilles sont cependant plus foncées que la souche de départ, et seul les principales veines du limbe restent vert jade, ainsi que les tiges, très lumineuses.

Il semble rejeter plus que 'Black Magic', et peut former une touffe de 1,20 mètre de hauteur.

Ce beau colocasia n'a hélas pas supporté la vague de froid de janvier 2012 (-17°C)


Sauromatum venosum

Sauromatum venosum 1

Voici les fleurs au mois de Mai ! (hum y a des pissenlits...)

J'adore cette plante, totalement insolite ! Les fleurs apparaissent avant les feuilles, au niveau du sol, elles peuvent faire jusqu'à 40 cm de hauteur...mais elles puent (l'odeur ne dure qu'une journée) ! Leur couleur est très particulière, du vert acide au brun-rouge pour la spathe. Ensuite viennent de superbes feuilles aux tiges criblées de taches noires.

P7310897.JPG

 

IMGP1260.JPG


Cette plante n'est pas du tout traçante ni même envahissante, et elle forme juste une touffe bien compacte.

Pour la résistance au gel, je croise des bouquins, et je lis - 5°C min...  Je ne sais pas d'où l'on sort cela, mon pied se montre chaque année plus gros, malgré les très fortes gelées de ces deux derniers hivers (-18°C) ! En Angleterre je connaissais déjà des sujets qui avaient résisté à -13, et qui n'avaient jamais été protégés. Pensez la comme une plante de chez nous et ne vous souciez pas de l'hiver, à côté ses cousins Zantedeschia paraissent bien plus fragile.

De même j'ai chaque année des graines qui se ressèment spontanément au pied de la plante mère.

Petit détail : les feuilles fanent tôt, en fin d'été (Aout), pas de craintes, c'est normal !

 

Pinellia ternata

 

IMGP0753.JPG

Une autre aracée un peu bizarre, qui forme un tapis de feuilles trilobées bien vertes dès début avril, d'où émergent ça et là des fleurs aux spathes vertes, et aux spadices bien noirs.

Cette plante parfaitement adaptée chez nous se multiplie par drageonage, elle aime les endroits frais, ombragés, pouvant cependant devenir secs en été (des conditions qu'elle retrouve dans son habitat naturel de sous bois).

Comme bien des plantes de sous bois, son cycle annuel se termine assez vite, avec la mort des feuilles dès la fin Juillet.


Arisaema costatum

IMGP0878.JPG

Encore une autre araceae un peu bizarre, elle démarre la saison en Mai, où une seule feuille trilobée apparaît. Une fleur peut également survenir à cette occasion, elle est striée de rouge lit-de-vin et de blanc. La fleur ne s'ouvre que partiellement. Le spadice est très significatif, avec une longueur de plus de 20 cm.
Le bulbe peut émettre d'autres pousses et se diviser avec le temps.
Sa résistance au gel est bonne je l'ai testé à -14°C de minimum, sans qu'il y est de problème. Le sol doit être le plus frais possible pour cette vivace.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog des plantes exotiques rustiques
  • Le blog des plantes exotiques rustiques
  • : Un blog sur le thème des plantes originales que l'on ne trouve pas partout, et qui amènent une touche exotique ou inhabituelle au jardin... Toutes les plantes vues ici sont des plantes que je cultive en Seine-et-Marne chez mes parents, en zone 7.
  • Contact

Collection de plantes exotiques dans le gâtinais 

J'ai créé ce blog pour pouvoir partager avec vous mon intérêt pour les plantes inhabituelles, rares, exotiques, que je collectionne depuis...longtemps ! Après plein de voyages, des études, des stages et boulots dans des pépinière de France mais surtout d'Angleterre, j'ai envie de vous faire partager ce que j'ai vu et appris... et je suis aussi sûr qu'en retour vous avez plein de choses à échanger, amis passionnés et collectionneurs ! 

A très vite donc !

Bertrand Mucherie

 

 

DSCN8497

IMGP1073

IMGP0860

Autres sites et blogs à connaitre !

 

Le jardin d'épices :

Un autre jardin au Sud de la Seine-et-Marne, mélant la culture de plantes exotiques ainsi que leur histoire et utilisation : http://lejardindepices.blogspot.fr/ 

Jardin exotique en Auvergne :

Un blog super avec de très belles photos de plantes exotiques aclimatées dans un jardin en Auvergne : link



Retour à l'accueil