Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Aralia spinosa

P1030586-copie-2.JPG

Un petit arbre au feuillage délicat, mais attention ... Il pique !

En effet le tronc, ainsi que les pétioles des feuilles portent de nombreuses épines (placées en dessous, face inférieure des feuilles)

Il forme des troncs assez élancés, avec peu de ramifications, cette plante peut produire beaucoup de rejets également ( vraiment !), surtout en milieu sec.

La croissance est rapide, de plus, si vous sélectionnez les tiges pour laisser un bourgeon par tige, vous pouvez obtenir une croissance encore plus rapide, et des feuilles encore plus grandes. 

Les feuilles sont caduques, énormes ! Elles sont bipénnées avec une belle couleur bien verte, j'aime beaucoup cette plante pour son aspect luxuriant.

En hiver, il parait un peu déplumé, mais bon...c'est l'hiver !

Cette plante n'est pas très exigeante, cependant en milieu sec elle va avoir tendance à drageonner un peu plus.

De mon côté je lui donne ce qu'il faut, fumier, eau..., avec de très bons résultats ! La croissance peut vraiment être très rapide.

Pour le gel, ne vous en souciez pas, elle est parfaitement adaptée chez nous.

Les fleurs sont de grandes ombelles blanches, comme toujours chez cette famille.

 

Voyant à quelle vitesse il pousse, et le nombre de rejet qu'il peut fournir loin de la base, j'ai décidé de l'enlever à l'automne 2011 ! Et forcément, j'ai quelques rejets depuis, que je laisse... ( et oui, c'est beau quand même...!)

 


Kalopanax pictus 

P1020627.JPG Kalopanax-pictus.JPG 

On le voit ici pousser en un an, et dépasser les miscanthus à la fin de l'année. Il pousse vite, en tout cas au début de sa vie, ensuite sa croissance se freine petit à petit...

C'est un grand arbre, plutôt massif.

Il résiste parfaitement à nos hivers (j'ai vu -40°c sur Internet...) Ses feuilles rappellent celles de l'érable, elles sont portées par un pétiole assez grand, et placées à l'ombre, elles peuvent devenir plus grandes, formant de véritables mains. Elles sont caduques, et fanent jaune à l'automne.

L'écorce jeune est plutôt brune, elle devient claire ensuite. 

Elle porte aussi de grosses épines ! attention !

Les fleurs sont bien sympa, de grandes ombelles blanches, un peu comme les Fatsia, Aralia...(ses cousins) 

ensuite elles se parent de fruits noirs, aussi décoratif avec le feuillage automnal.

Bref un arbre assez peu commun, avec beaucoup d'atouts !

Petits souci apparu en 2O11...l'arbre déboure très vite...et parfois trop tôt, j'ai du le rabattre de moitiè début Mai. 

et... il n'a pas survécu à ce gel tardif... un colocasia "Pink Chinese" le remplace depuis.

 

Fatsia japonica

Fatsia-japonica.JPG

C'est la plante au port arrondi, au milieu de la photo...

Fatsia-japonica-.JPG

Cette plante est très intéressante pour plusieurs raisons : 

-Son excellente croissance en pleine ombre.

-Elle offre un feuillage persistant, vert-brillant, généreux.

-Son port arrondi structure bien les massifs, et met en valeurs les autres plantes au feuillage plus pâle et au port plus léger.

Sa floraison blanche est hivernale, en Décembre. Le fait de le voir fleurir réchauffe un petit peu le moral hivernal !

Sa résistance au gel, donnée à - 8°C, est érronée. Il a subit néamoins des dégâts au niveau des feuilles à -18°C, mais rien au niveau des branches. La neige est plus à craindre que le froid lui même.

P1060803.jpg

Résultat décevant, après la neige de la vague de froid de Février 2012 (-16°C, 2 semaines sans dégel), les feuilles ont noirci, mais les tiges sont intactes.

Le mien est placé en plein soleil, c'est un choix, pour lui donner un port trapu et l'empêcher de monter trop haut. J'ai eu des problèmes de brûlure des nouvelles feuilles en 2009 avec les fortes chaleurs de juin. Mais une fois retirées, la plantes est restée belle même au soleil.

Le printemps est sa période critique : autant il peut fleurir au coeur du mois de Décembre, autant un excès de soleil ou un gel de -2°C peuvent abimer rapidement les nouvelles pouces au printemps. Si vous ne voulez aucuns problèmes de ce côté là, plantez le comme si vous plantiez un plante d'ombre (un Hydrangea par exemple). C'est à dire sous couvert d'arbre, ou contre un mur.

Bien établie cette plante peut atteindre 2m de hauteur voire plus.


 

Tetrapanax papyrifera 'REX'

P1080820

IMGP1465

floraison en octobre 2014

Sa pousse est rapide une fois qu'il est établi. Il commence à refaire des feuilles dès la mi-mars.

Si son premier hiver dehors est bon, cette plante peut atteindre une taille très impressionnante, et drageonner. Partant du sol, les tiges peuvent atteindre 2 mètres de hauteur en une seule saison. 

En Angleterre, même après -13°C les Tétrapanax de Great Dixter pouvaient avoir des feuilles d'environ 1 mètre carré !

On peut également le faire pousser à l'ombre, dans ce cas ses dimensions sont encore plus grandes ! L'ombre ne freine pas sa croissance, il pousse même beaucoup plus vite en hauteur, avec de grands entre-noeuds.

Sa floraison ressemble à celle de ses cousins : lierre, Fatsia, Aralia..., de grandes ombelles blanches en fin d'été, chez les plus chanceux !

J'ai eu du mal avec cette plante au départ à cause des gels trop fort pendant les deux premières années d'implantation (-16, puis -18°C...sans protection). Même avec des températures pareilles, la plante a émis de nouveau rejets et est devenue aujourd'hui énorme, émettant des rejets ça et là.

Trochodendron aralioides

IMGP0748.JPG

Trochodendron-aralioides.JPG

(Photo de la floraison au jardin de Great Dixter)

C'est un petit arbre ne dépassant pas 5m, très particulier, comme un lierre qui aurait décidé de monter en arbre ! Son port est assez intéressant car il forme de beaux plateaux, tel un cornus.

Les feuilles sont persistantes, très vernissées, 

L'écorce est vert-jaune, les feuilles sont simples, très coriaces et vernissées, persistantes, et tombent en Avril après deux ans de vie, au même moment que le débourrement (première photo).

Sa pousse est vraiment lente, il faut s'armer de patience de ce côté là...

Point de vue de l'exposition, il est plus beau à l'ombre, cependant je cultive le mien plein sud, sans problème de brûlure. Il y est cependant un peu plus compact.

Pour le gel !... c'est une grosse surprise, il se montre très résistant ! ! On le dit tolérant jusqu'à -11°C... Le mien n'a eu aucun souci avec -16, puis -18°C, et même avec la neige de 2011.

Il est donc vraiment rustique chez nous !

Mis à part qu'il reste quand même un peu introuvable, ce petit arbre gagnerait beaucoup à être planté dans la région !

Hedera algeriensis "Margino maculata"

Un magnifique lierre, parfait pour l'ombre, et rustique.
Sa pousse va cependant être plus lente que celle des autres lierres, ceci étant dû à la variégation des feuilles... Il peut brûler au soleil, ce qui n'est pas très beau... une plante à réserver à l'ombre si vous voulez mettre un peu de lumière dans un coin sombre.
Comme les autres lierres, son port est rampant ou grimpant.
Ce petit lierre est mort suite à la vague de froid de janvier 2012... dommage, à retrouver absolument !

IMGP1854.JPG

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog des plantes exotiques rustiques
  • Le blog des plantes exotiques rustiques
  • : Un blog sur le thème des plantes originales que l'on ne trouve pas partout, et qui amènent une touche exotique ou inhabituelle au jardin... Toutes les plantes vues ici sont des plantes que je cultive en Seine-et-Marne chez mes parents, en zone 7.
  • Contact

Collection de plantes exotiques dans le gâtinais 

J'ai créé ce blog pour pouvoir partager avec vous mon intérêt pour les plantes inhabituelles, rares, exotiques, que je collectionne depuis...longtemps ! Après plein de voyages, des études, des stages et boulots dans des pépinière de France mais surtout d'Angleterre, j'ai envie de vous faire partager ce que j'ai vu et appris... et je suis aussi sûr qu'en retour vous avez plein de choses à échanger, amis passionnés et collectionneurs ! 

A très vite donc !

Bertrand Mucherie

 

 

DSCN8497

IMGP1073

IMGP0860

Autres sites et blogs à connaitre !

 

Le jardin d'épices :

Un autre jardin au Sud de la Seine-et-Marne, mélant la culture de plantes exotiques ainsi que leur histoire et utilisation : http://lejardindepices.blogspot.fr/ 

Jardin exotique en Auvergne :

Un blog super avec de très belles photos de plantes exotiques aclimatées dans un jardin en Auvergne : link



Retour à l'accueil